Le tapis à langer nomade de Youen

Joyeux Noël à toutes et tous!!!

Aujourd’hui c’est le dernier lundi de l’année et donc mon dernier article couture de l’année. C’est donc l’occasion de vous montrer quelque chose que vous n’avez encore jamais vu. Depuis quelques semaines Nono est tata et pour cette occasion elle voulait un cadeau personnalisé à offrir à sa sœur adorée et son neveu. Elle m’a donc proposé de faire un tapis à langer nomade et j’ai accepté ce nouveau défi. En discutant des couleurs et en lui montrant mon stock, elle a flashé sur 2 tissus que j’avais en stock. Le premier est un tissu Bögraphik, moutarde et noir, c’est un des premiers tissus que j’ai acheté mais que je n’avais jamais cousu encore. Le second est un tissu que j’avais acheté en pensant à une commande bleue mais j’avais finalement utilisé un autre tissu. Au final ce tissu bleu n’était pas enduit mais je l’ai trouvé en enduit, parfait. Tout est bien qui commence bien donc pour cette nouvelle commande. Un matelas à langer avec une face enduite pour protéger le canap’/lit des gens chez qui tu es invité, 2 petites poches latérales pour y glisser 1 couche ou 2 et 2 éponges pour pouvoir en changer en cas d’accident 😉 Le tout avec quelques coutures pour pouvoir le plier et le glisser dans le sac à langer. Un bouton pour fermer l’ensemble et le tour est joué.

youen-1 youen-3 youen-4  youen-8 youen-10 youen-11

J’espère que votre Noël a été doux, bon et chaleureux et que vous avez passé de jolis moments avec ceux que vous aimez. Belle dernière semaine de l’année à vous toutes et tous. A très vite!

Bisous bisous

Christmas is coming . . .

Coucou tout le monde!

Oh oh oh!! On y est, dernière ligne droite avant Noël. L’esprit de noël m’a complètement envahi, je me sens toute chamallow d’amour, d’amitié et de moments avec ceux que j’aime. J’écoute des chants de noël, mon sapin est allumé à longueur de journée et je me lasse pas de le contempler, euh le regarder je voulais dire^^. Bien évidemment c’est le plus beau 😉 Enfin, dans la catégorie « sapin qui tient dans une maison » parce que dans la catégorie « sapin super balaise », j’en ai vu un il y a dix jours qui bat beaucoup de records et qui m’a donné un max d’émotions tellement il est beau [Ola ce n’est pas très joli et pas très bien dit ça :/]. Je vous parle du sapin de Strasbourg, la capitale de Noël. 27 mètres de beauté, de lumières et d’élégance. Vous comprenez peut-être un peu mieux pourquoi je suis complètement empreinte de l’esprit de noël et de sa chaleur de feu de cheminée.

A Strasbourg, toutes les rues sont décorées, il y a des sapins partout. Les boutiques mettent le paquet sur leur devanture, les petites cabanes du marché de Noël sont disséminées aux 4 coins du centre. L’odeur des épices du vin chaud et des marrons grillés chatouillent les narines de tous ceux qui passent dans ces allées. Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré cette escapade. Et là je ne vous parle que du marché de Noël et pas de nos merveilleux hôtes et de leur chaleureux accueil durant ce ressourçant week-end.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA sapin-4    OLYMPUS DIGITAL CAMERAsapin-7

JOYEUX NOËL à toutes et tous! Profitez bien de ces doux moments et de la chaleur des gens qui vous entourent.

Bisous bisous et Oh oh oh!!

L’assortiment d’Emma

Bonjour à toutes! 

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas cousu pour une naissance. Eh bien aujourd’hui c’est justement ce que je vous montre. Une amie des parents d’Emma m’a commandé un assortiment pour la demoiselle. Elle voulait 2 bavoirs, 1 bandana-bavoir, 2 petits paniers pour la table à langer ou la chambre et un petit pochon pour mettre quelques couches ou autres accessoires indispensables pour les vadrouilles.

Les couleurs demandées étaient fuchsia et blanc. Pour le fuchsia j’ai repris le tissu du traversin d’Anahé et ce tissu à pois car je sais que Marina, la maman d’Emma l’aime beaucoup. Pour le blanc j’ai choisi ce joli tissu Papa pique et maman coud qui est l’un des tous premiers tissus que j’ai acheté. J’avais flashé sur ces petits points dorés, étonnant, non?!

emma_bavoir-6 emma_panier-1

Le petit pochon est agrémenté d’un noeud car je les adore et je trouve que ça habille un peu cet accessoire plutôt simple. Ça rajoute une petite touche girly. Ah bon, l’ensemble est assez girly comme ça? Bon ben trop tard^^

emma_pochon-4emma_pochon-3emma-4

Je sais qu’on est mardi et que j’ai une journée de retard, mais promis ça ne se reproduira plus cette année. Ouf, 2017 arrive bientôt et cet engagement ne devrait pas être des plus dur à tenir 😉

Belle semaine à toutes et tous.

Biiiisous

Le panier à jouets de Maxence

Saluuut la compagnie!

C’est une semaine sur les chapeaux de roues quia commencé pour moi mais avant que ça ne démarre trop en fanfare je vous montre quand même l’une de mes dernières cousette. Muriel qui m’avait déjà commandé un tour de cou porte-carte m’a de nouveau fait confiance. Cette fois, c’est pour Maxence qu’elle m’a passé commande. Un grand panier en tissu pour mettre dans la chambre de son petit garçon pour qu’il range ses jouets dedans. Eh oui il paraît que ça arrive les enfants qui rangent leur chambre, si si je vous assure!

Après avoir montré plusieurs tissus à Muriel, elle a choisi cet enduit à triangles bleus/verts/gris auquel j’ai assorti un coton classique uni bleu canard trouvé chez Ecolaines (un de mes magasins chouchou) et le tour est joué!

maxence-1maxence-2maxence-5

Belle semaine à vous tous!

Bisous bisous

 

Notre calendrier de l’avent

Coucou à toutes et tous!

Après l’intermède voyage avec mon récit de nos vacances en Thaïlande l’année dernière, c’est le retour des articles couture. Et aujourd’hui, 1er décembre je déclare ouvert le calendrier de l’avent! [Youhou!!!]

Pour celles qui me suivent sur Instagram, vous avez vu passer un petit aperçu du calendrier. Cette année, on a décidé de le faire nous même. Pour notre premier noel dans notre premier chez nous, cherichou m’avait préparé en surprise un calendrier de l’avent avec des petites boîtes faites de ses mimines et remplies de Kinder et de « bon pour ». L’année dernière pas très courageux, nous les avions acheté. Cette année devant un sac plein (plein) de Kinder donné par des copains et l’envie folle de cherichou de tout manger en 2 jours, j’ai caché les Kinder et on a décidé qu’ils rempliraient notre calendrier de l’avent. Et cette fois, c’est moi qui m’occupe de le faire.

J’ai donc décidé de le faire en couture bien évidemment. Après craquage sur 2 jolis tissus vus au marché saint pierre à Paris, l’idée était toute trouvée. J’ai cousu 24 pochons de 3 tailles différentes. Des petits et des moyens pour les 23 premiers jours et un grand pour le 24 bien évidemment. Le tout fermé par un ruban rappelant la couleur des pois du tissu donc soit argenté, soit doré. Des chiffres rouges en feutrine collés dessus et des petites épingles en bois pour accrocher les sachets à ma guirlande lumineuse ressortie du placard pour l’occasion 😉 

calendrier-de-lavent-13 calendrier-de-lavent-9calendrier-de-lavent-4 calendrier-de-lavent-5calendrier-de-lavent-6

Allez, je file, j’ai un sapin à décorer et des sushis maison à manger. Belle soirée à vous tous.

Bisous, bisous.

La Thaïlande #3

Bonjour à toutes et tous!

Je vous retrouve pour la suite et fin de notre voyage en Thaïlande de l’année dernière.

Jour 15 : Aujourd’hui on retourne sur Chiang Mai, après avoir failli raté notre bus avec nos bagages dedans. Et oui, après 2 semaines en Thaïlande on commence à bien les connaître et on n’a pas pensé une seule seconde que le bus partirait à l’heure. Après avoir posé nos sacs à la guesthouse dans laquelle nous dormirons le soir, on prend un taxi et on file au Doi Suthep à 1600 m d’altitude. De retour à la guesthouse qui possède une piscine, chérichou y fait un plouf mais je m’abstiens car elle n’est pas chauffée. On s’habitue vite aux températures de l’océan indien. Le soir, direction le sunday market et en chemin on découvre que tous les temples sont ouverts. On tombe même sur un où se déroule une cérémonie avec des moines au milieu de lampions et de bougies. L’atmosphère y est incroyable et indescriptible.

img_2785

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 16 : Départ pour le trek de 2 jours que l’on a réservé la veille. On se retrouve avec un couple d’américains, un couple d’espagnol, un français, une polonaise. La première étape pour le déjeuner du midi est au fond d’une cour, chez l’habitant, au milieu de rien. Ensuite nous nous dirigeons vers le camp d’éléphants. On leur a donné à manger, on les a lavés, rincés et j’ai pu monter sur l’un d’eux quelques petites minutes, c’était ENORME!!!!! Ensuite, notre guide nous emmène en rando dans la forêt. Peu de temps avant que la nuit ne tombe, on arrive au camp où une douche froide nous attends mais on commence à avoir l’habitude 😉 La soirée se termine autour d’un feu de camp où Chan, notre guide, un ancien moine, nous explique le bouddhisme. Moment complètement fou et très enrichissant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 17 : Après un petit déj de compèt, on part pour une petite rando, baignade au pied d’une cascade. Le trek se termine par une petite balade en radeau de bambou le long des différents camps d’éléphants. Retour à Chiang Mai, où nous rejoignons notre nouvelle guesthouse, chez un français expatrié depuis plus de 20 ans. Nous avions réservé pour 3 jours, festival oblige 😉 Le soir, nous avons vu un sacré défilé organisé par les universités pour Loy Krathong (le fameux festival dont je vous parle). D’ailleurs, notre voyage entier s’est quelques peu organisé autour de ce festival, que nous ne voulions absolument pas raté. C’est le festival des lumières qui fête la fin de la saison des pluies. Dans la pure tradition nous avons donc déposer notre Krathong sur la rivière après y avoir mis des sous, des ongles, des cheveux et l’avoir allumé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 18 : Journée à scooter, direction « Tiger Kingdom », petit plaisir de Chérichou pendant ce voyage. Le mien était les éléphants 😉 Visite du jardin botanique de la reine sur le retour et restaurant les pieds dans l’eau avec des tables posées sur des rochers au pied d’une cascade. Un endroit incroyable! De retour dans la ville, passage obligé par plusieurs temples. On retourne dans celui où nous avions vu la célébration. L’atmosphère y est toujours incroyable même si l’affluence n’est pas du tout la même. Après un petit repas au night bazar, on se dirige vers un endroit un peu à l’abri de l’éclairage artificiel pour mieux profiter du lâcher de lanternes qui a lieu ce soir là. Nous lâchons notre première lanterne et profitons de ce moment. Durant 4 heures de temps, le ciel est illuminé de milliers de lanternes , c’est MAGIQUE. Nous lâchons notre deuxième lanterne depuis un temple où les moines allument les lanternes avec les gens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 19 : Aujourd’hui, on troc le scooter contre le vélo pour découvrir d’autres temples, aller acheter du tissu, visiter le marché, et faire une petite sieste dans la fraîcheur d’un parc de la ville. Le soir, on est allés au night bazar. Le soleil se couche tôt ici, mais la vi(ll)e ne s’arrête pas pour autant quand la nuit tombe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 20 : Cour de cuisine pour cette nouvelle matinée précédé d’une balade au marché local afin de découvrir les produits que nous allons cuisiner. Au menu, 6 plats en 2-3 heures de temps, c’est copieux. Dans l’après-midi, direction un salon de massage. Les thaï sont réputés pour leur massage, je ne peux pas repartir d’ici sans avoir testé. Eh bien, on peut dire que ça aura été sportif, la demoiselle est montée de tout son poids sur moi, sur mon dos (ce qui fait que j’ai eu mal au dos pendant plus d’un mois après!). Puis direction la gare pour prendre le train qui nous ramène à Bangkok, un train couchette qui part vers 17-18h et arrive à 7-8h le lendemain matin. On nous avait conseillé ce train couchette comme passage obligé de notre voyage en Thaïlande et effectivement ça aurait été dommage de rater ça 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 21 : Réveil dans le train puis arrivée à Bangkok. Après avoir déposé nos gros sacs à l’hôtel, nous filons au Chattuchak market, un joyeux bazar où l’on trouve de tout. Nous partons ensuite découvrir un autre coin de Bangkok, complètement différent de celui découvert au début du voyage. Nous nous retrouvons au milieu de grands centres commerciaux, l’ambiance occidentale est omni-présente et nous ne traînons pas trop car ce n’est pas ça que nous recherchons. Le soir, nous montons tout en haut du Sirocco skybar, au 64 ème étage afin d’avoir une vue panoramique sur Bangkok. Puis nous redescendons pour manger notre dernier pad thaï du voyage. (Vous la sentez la fin qui approche?!)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 22 (le dernier) : Direction le Wat Trai Mit et son Golden Buddha de plus de 5 tonnes d’or pur puis le central park de Bangkok. On profite jusqu’au bout en faisant une petite balade en pédalo au milieu des tortues, varans (dégueu ces bêtes!!) et poissons sauteurs. Enfin, on rejoint l’hôtel pour récupérer nos sacs et rejoindre l’aéroport. Ca y est c’est terminé et l’arrivée à Paris sous la grisaille et ses 12 degrés nous fait vite redescendre sur terre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ca y est, j’ai fini de vous raconter notre superbe voyage. Vous l’aurez compris, ce voyage on l’a kiiiifféééé!!! C’était génial et tellement bon d’être tous les 2, ailleurs, dans des endroits sublimes. Du coup, on prépare le prochain pour se replonger dans ces émotions formidables. Si vous voulez tout voir sur notre voyage allez sur le voyage de Joséphine dans le barre noir en haut de la page ou cliquez 😉

Bonne semaine à toutes et tous et à très très vite.

-Mouaaah-

La Thaïlande #2

Saluuut,

Je continue le récit de notre voyage en Thaïlande à la même époque l’année dernière. Mardi dernier, je vous ai raconté la première semaine de notre voyage, aujourd’hui, je vous raconte la deuxième semaine.

Jour 8 : Première grasse mat’ des vacances, le lieu s’y prête tellement. Cet hôtel sur la plage est tellement agréable, la plage tellement belle. On se croirait (presque) au paradis. Petite ombre au tableau, le milk-shake de la veille bu dans un resto avec une vue sublime a eu raison de mes intestins. Matinée tranquille donc et l’après-midi on enfourche le scooter direction Lanta Town. Un très joli endroit avant de se prendre un gros orage sur la route du retour. Rien de tel pour se rafraîchir les idées.

Lanta town

Jour 9 : Aujourd’hui on a prévu une sortie bateau et snorkeling que l’on a réservé hier, guidé par un thaï ultra gentil. Après une heure de long tail boat, premier arrêt pour un peu de snorkeling. Puis deuxième arrêt devant une falaise, on enfile les gilets de sauvetage et on entre en nageant dans la roche. On est guidés par la lampe de poche de notre guide sans laquelle on serait dans le noir complet. Et soudain un trou géant dans lequel apparaît une plage de rêve!! C’est surprenant et époustouflant. Le troisième arrêt est consacré au snorkeling et là on en prend encore plein les yeux, des milliers de poissons, de toutes les couleurs, des poissons clowns et un gros poisson tout moche qui se cache mais qui a l’air énorme! Pour le quatrième arrêt on s’arrête pour le déjeuner sur une plage, encore plus belle que toutes les autres que l’on a vu et pourtant il y avait déjà du niveau! Après une journée comme celle-ci, un resto les pieds dans le sable, sur une plage de cette île que l’on aime très beaucoup. Pendant notre dîner, des jongleurs de feu font le show devant nous sur la plage. Un des jongleurs ne doit pas avoir plus de 5 ans (!!), la Thaïlande est vraiment à 1000 lieux de notre vie en France.

Emerald Cave

Jour 10 : Direction Ko Phi Phi, cette célèbre île, ravagée par le tsunami de 2004. Une fois notre hôtel pour la nuit trouvé, on file au « view point » où le point de vue est magnifique. Cette île est ultra touristique, du coup on file sur la côte la plus sauvage de l’île et qui est un peu plus préservée du bétonnage et des nombreuses constructions en cours.

Ko Phi Phi

Jour 11 : On a réservé la veille une excursion pour faire du snorkeling car ce coin est réputé pour ça. On choisi une des sorties les moins populaires pour être le plus tranquille possible et nous ne sommes que 6, au top! On commence par Monkey beach, l’étape ultra-touristique mais Chérichou est ravi. Quant à moi je suis nettement moins rassurée. Puis, Shark Point mais ce n’est pas la saison des requins, Bamboo Island où on reste sur le bateau et enfin Mosquito Island où on descend faire du snorkeling. Oui, encore, mais on ne s’en lasse pas et cet endroit regorge de poissons, la luminosité et donc la visibilité sont au top! Enfin jusqu’au moment où on s’est pris un sacré orage sur le bateau du retour, on a bien rigolé parce qu’on commence à bien piger le truc de ces orages furtifs qui ne durent que 5 minutes. Enfin sauf celui du jour 8 qui a duré 30-40 minutes. De retour sur Ko Phi Phi, les remontées d’égouts n’embellissent pas vraiment l’île qui nous a déçue. Retour sur Ao Nang le soir.

Mosquito island

Jour 12 : Journée ultra tranquille aujourd’hui, on profite de la plage, de la mer et des dernières baignades avant de filer au nord du pays et donc au milieu des terres. On a décidé de tester la « fish pedicure », 10 minutes de chatouilles non stop, un suplice, dur de ne pas rire! Le soir, décollage pour Chiang-Mai.

Fish pedicure

Jour 13 : A peine arrivés, direction Chiang-Rai encore plus au nord. Après 3h30 de bus, arrivée à destination. On se dirige vers « Chez nous », une guesthouse repérée lors de la préparation de ce voyage (comme pour la plupart d’ailleurs), une fois devant on hésite pas longtemps et on prend la chambre pour 2 nuits. On se balade au marché, dans la ville, dans quelques temples. Un moine nous aborde et nous dit « Bonjour, comment ça va? », ça nous surprend quelque peu. Le soir, direction le « night bazar », marché nocturne incontournable où nous avons dégusté des insectes!

Chez nousChiang Rai

Jour 14 : On prend le bus pour le « White Temple », et arrivé là-bas c’est juste ouaaaahhh!!!!! Le plus beau de tous les temples que l’on a vu. Un temple magnifique, d’un blanc immaculé et recouvert de milliers de petits morceaux de miroir (comme beaucoup d’autres temples d’ailleurs). Une merveille!! Ensuite, on est allés à la « Black House », que l’on a rejoint via un trajet dans le taxi local où nous avons voyagé avec un poulet (il est là, dans le carton!). Eh oui tout est possible en Thaïlande!

White templeimg_2776

RDV lundi prochain pour la suite et fin de notre voyage. Bien évidemment, si vous êtes intéressés par des noms ou adresses d’endroits où nous sommes allés, je peux vous donner tout ça plus précisément ;-).

Bonne semaine à toutes et tous. Je file boire mon thé devant la télé et sous le plaid. Eh oui l’automne est bien là^^.

Mouaaah!!

 

La Thaïlande #1

Coucou à toutes et tous!

Il ne s’agit pas d’un article couture aujourd’hui car je suis quelques peu envahie d’une nostalgie. Eh oui l’année dernière, nous faisions notre premier grand voyage, loin de tout et en sac à dos. Et il y a un an jour pour jour nous étions dans un endroit sublime, sur une plage de Ko Lanta (non, non pas celui de TF1, mais le vrai de vrai) dans le sud du pays. J’ai donc envie de vous raconter notre première semaine là-bas. Sachant que nous y sommes restés 3 semaines, vous l’aurez deviné, il y aura donc d’autres articles à venir.

Pour voir la carte de Thaïlande et notre itinéraire, filez voir ici, je l’avais posté la veille du départ.

Jour 1 : Départ de Paris le 8 novembre, trajet en 2 étapes avec un premier vol Paris-Doha (au Qatar) puis un second Doha-Bangkok, la capitale. Durant notre escale à Doha, nous en avons profité pour faire un petit tour de la ville, offert par l’office du tourisme de la ville. Découverte rapide de la croissance folle de cette ville et de ses extravagances et petit tour au souk, pour le côté local et typique. Cette escale nous a surtout permis de nous dégourdir, de prendre l’air et de commencer à s’acclimater aux températures très agréables, même la nuit.

Doha

Jour 2 : Arrivée à Bangkok où l’on a rejoint l’hôtel que nous avions réservé pour les deux premières nuits. Journée tranquille, car nous sommes bien rincés de nos 24 heures de voyage. Découverte du premier des nombreux temples que nous verrons durant ces 3 semaines. L’émerveillement commence. Et les vacances aussi^^.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 3 : On attaque les choses sérieuses, première vrai journée sur place. On prend le bateau pour se déplacer à travers la ville et traverser le chao phraya et quand la petite dame du bateau nous demande 0,14€ par personne pour le trajet, on n’est pas bien sur d’avoir compris et pourtant c’est bien ça ;-). On visite les plus beaux temples de Bangkok comme le Grand Palais, le Wat Phra Krao, le Wat Arun et y découvre le bouddha couché au Wat Pho, il est très impressionnant! Durant cette journée, on découvre les marchands de rue de nourriture et surtout ceux proposant des fruits frais et notamment de l’ananas, un vrai bonheur. Le soir est aussi l’occasion de manger notre premier pad thaï, un des plats les plus typiques du pays, à base de nouilles de riz sautées au poulet ou crevettes en général, avec des pousses de soja et des cacahuètes. Un régal 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 4 : On prend le train, direction Ayutthaya, l’ancienne capitale du pays où l’on trouve une majorité de temples en ruines mais d’une telle beauté! Qu’est-ce qu’il a fait chaud ce jour là. Le soir, retour à Bangkok pour décoller pour Krabi, au sud.

Ayutthaya

Ayutthaya

Jour 5 : On a quitté la capitale et son effervescence, changement d’atmosphère. On a loué un scooter et vous me croirez ou pas, mais c’était la première fois (et pas la dernière^^) que je montais sur un engin de ce type. Heureusement Chérichou avait un scooter dans sa jeunesse et a donc su conduire la bête qui est la « voiture familiale » locale. On décide d’aller voir les sources d’eau chaude à quelques dizaines de kilomètres de la ville et la piscine d’émeraude. On se retrouve en pleine nature et ça fait du bien. Le soir, direction Ao Nang où on trouve une ville animée et touristique en bord de mer. On a hâte de découvrir cet endroit de jour et de voir la plage et les paysages sous le soleil.

Emerald Pool

Jour 6 : Direction Tonsaï Beach, une des plages de Railey que l’on rejoint en long tail boat. Railey est un très bel endroit, ses plages et ses falaises qui les bordent sont magnifiques. On nous avait mis en garde contre l’invasion de touristes sur ces plages mais en partant avec le premier bateau du matin, on est seuls sur la plage et on a un peu beaucoup l’impression d’être les rois du pétrole. D’ans l’après-midi départ pour Ko Lanta en mini van car on a raté le bateau, on découvre la conduite à la thaïlandaise côté passager. Et on peut dire que c’est un concept à part entière ;-).

Railey

Jour 7 : Une nouvelle journée en scooter, on découvre la côte ouest de l’île en s’arrêtant de plages en plages, dure vie^^ On découvre des choses étonnantes sur la route 😉 Petit plaisir de ce voyage, on choisit un hôtel sur la plage, un endroit paradisiaque. Que c’est bon les vacances!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAKo LantaOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà, c’est terminé pour cette première semaine de notre voyage. Après avoir lu cet article, j’espère vous avoir fait voyager un peu et que vous me pardonnerez ma journée de retard. J’ai eu une avarie de pc et le temps que Chérichou ne le répare, impossible de publier l’article à temps hier :/

Jolie semaine à vous et à lundi!

Bisous bisous.

Les petites affaires de Margaux

Booonjooouuur!!!

Aujourd’hui le soleil est encore là et voici donc le retour d’articles pour bébés. Une commande d’une collègue pour sa fille née en ce tout début d’année. Mélinda, la maman de Margaux a vu le sac à linge d’Inès et Sarah sur le blog et m’a dit que ça lui plaisait bien et que peut être elle me passerait commande si c’était possible. Je lui ai dis que bien sûr 😉 Quelques jours plus tard elle me passait commande d’un sac à linge mais qu’elle allait transformé en sac à jouets pour les vadrouilles. Mais aussi d’une guirlande de fanions et d’un protège carnet de santé. L’occasion pour moi de coudre une cousette que je n’avais jamais tenté et qui m’a d’ailleurs bien plu. 

Au début pour les couleurs, Mélinda m’avait parlé des couleurs « in » du moment, le moutarde et le bleu canard. Elle ne voulait pas d’un assortiment 100% rose. Puis elle a repéré une guirlande de fanions dans des tons rose poudré, vert d’eau, mauve et gris. J’ai donc cousu la guirlande de fanions dans ces même tons.

guirlande_margaux-2 guirlande_margaux-4

Pour le sac à jouets j’ai mixé 2 couleurs contrairement aux précédents sac à linge que j’avais cousu. J’ai repris le rose choisi pour la guirlande avec du moutarde pour revenir sur le choix de couleurs dont Mélinda m’avait parlé en tout premier.

pochon_margaux-2 pochon_margaux-5

Pour le protège carnet de santé, même mix de couleurs auquel j’ai rajouté du bleu pour un peu de contraste. Et pour la touche girly de cette commande (vous me connaissez maintenant^^) un passepoil liberty dans les tons rose. Sur les photos, vous pouvez voir un carnet de santé un peu vintage car il s’agit de mon carnet de santé perso ;-). 

protege-carnet-de-sante_margaux-1protege-carnet-de-sante_margaux-3 protege-carnet-de-sante_margaux-4 protege-carnet-de-sante_margaux-6 protege-carnet-de-sante_margaux-8

margaux-6

Cette commande a été livrée hier et le retour très positif de la maman de Margaux m’a fait chaud au cœur « Un grand merci!!! C’est vraiment super beau, j’adore!!! ». Je suis donc ravie =)

Jolie (courte) semaine à toutes.

Bisous, bisous.

La pochette d’Anna

SAlut, salut!!!

Comme promis lundi dernier, voici une pochette colorée dans un tissu auquel je tiens car je l’ai ramené de Thaïlande. Il fallait donc une bonne occasion de couper dedans et cette pochette en est une. Fa’, une copine d’enfance de Chérichou, mais aussi une copine de couture m’a commandé cette pochette pour sa soeur, Anna. Bon d’accord, vous pourriez me dire que si Fa’ coud, elle peut coudre pour sa soeur. Je vous dirais aussi que oui c’est vrai mais j’ajouterais que Fa prépare l’arrivée d’un nouveau membre de sa famille et qu’elle est donc bien occupée à coudre pour lui 😉

Anna avait repéré une pochette ethnique qui lui plaisait mais elle était noire et blanche et Anna voulait de la couleur. Avec ce tissu, mission remplie. Le deuxième point du cahier des charges était d’accompagner la pochette de pompons. Un mix de 2 pompons de couleur et taille différente. Un intérieur uni pour coller au troisième point du cahier des charges et le tour est joué! (Mince, Je me rends compte à l’instant que j’ai oublié de faire une photo du dos de la pochette :/ ) 

anna-1 anna-2 anna-4

La semaine prochaine, retour à des cousettes pour bébé. Oui, ça faisait longtemps 😉

Bonne fin de week-end pour celles qui font le pont et pour les autres, belle semaine. Moi, je file bosser!

A très vite, bisous bisette.